À quelques pas du site gaulois... un domaine aristocratique du haut Moyen Âge

Auteur : Joseph Le Gall / novembre 2016

Les vestiges d’un important habitat fortifié remontant au viie siècle de notre ère ont été découverts en contrebas de l’enceinte gauloise. Le site principal, localisé au lieu-dit Bressilien, est constitué d’un grand enclos de 5 ha qui englobe une enceinte ovalaire de 6 500 m².

Protégé par un rempart de terre et de bois précédé d’un profond fossé, le site est contrôlé à ses accès par deux tours-porches. L’enceinte est organisée en deux cours séparées par un talus. La partie basse du site est dévolue à des activités artisanales et agricoles. De nombreuses constructions légères en bois côtoient des espaces ouverts liés aux différents traitements des récoltes (séchage, grillage, mouture, stockage en silos...). En partie haute se développent de grands édifices à vocation résidentielle. À la fin du VIIIe ou au début du IXe siècle, des bâtiments en pierre succèdent à de premières constructions en bois. Des fragments de verre de vitre décorés témoignent de la qualité et du détail apporté à ces bâtiments. Quelques objets mis au jour confirment par ailleurs la présence en ces lieux de personnages riches et puissants.

L’habitat de Bressilien n’est pas isolé sur le territoire. Il constitue le cœur d’un très vaste domaine de plusieurs hectares au sein duquel on trouve, à quelques centaines de mètres, une chapelle ainsi qu’un grand atelier de réduction du minerai de fer. De petites fermes se développent également à proximité immédiate du site.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité