La notion de gallo-brittonique

Auteur : Hervé Le Bihan / novembre 2016

Les chercheurs contemporains ont bien montré qu’il y a communauté linguistique entre le gaulois et les langues brittoniques. Le gaulois n’avait pas totalement disparu en Bretagne armoricaine, surtout à l’ouest du territoire, zone isolée, alors que l’Est était en voie de romanisation. Cette communauté linguistique entre le gaulois, langue antique dont des éléments résiduels sont indéniables dans le breton, et le breton, langue brittonique venue de l’île de Bretagne, est dénommée, désormais, groupe gallo-brittonique. Cependant, il n’y a pas véritablement de continuum entre le breton et le gaulois, car il y a bien là un hiatus chronologique. Au moment où naît l’un, l’autre est pratiquement éteint.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité