Le conte du Papegau ou les aventures du jeune roi Arthur

Auteur : Patricia Victorin / novembre 2022

Ce récit insolite du Conte du Papegau a été composé à la fin du Moyen Âge (XIVe ou XVe siècle). Ce petit roman en prose n’a été conservé que dans un seul manuscrit. Le Conte du Papegau met en scène un jeune roi Arthur, vieux pourtant de tous les récits écrits trois siècles plus tôt par Chrétien de Troyes, accompagné d’un perroquet. Et tous deux revivent les aventures autrefois dévolues aux chevaliers Yvain, Lancelot, Érec, Perceval. Ce récit, à mi-chemin entre l’enfance joyeuse remémorée et le psittacisme, comble ainsi un blanc laissé par Chrétien de Troyes en contant les aventures du roi Arthur, devenu, le temps du récit, le Chevalier au Papegau. Après de nombreuses aventures, alors qu’il s’apprête à rentrer à sa cour, son bateau fait naufrage. Arthur, désormais appelé le Chevalier au Papegau, échoue sur une île et rencontre alors un nain qui s’était autrefois rendu à la cour d’Arthur. Cette achronie le ramène à sa temporalité, celle de Chrétien de Troyes et celle d’un Arthur immuable. Et le récit qui s’était ouvert à Camaalot, lieu de la fiction, se clôt à Windsor, lieu de résidence royale en Angleterre depuis Édouard III. La fiction ramène au réel : Arthur, parti chevalier nouveau, redevient comme par enchantement le roi ancien. Auprès du nain chenu, il retrouve son identité de roi Arthur et renonce à son pseudonyme de Chevalier au Papegau. Au fond, ce roman fonctionne le temps d’une parenthèse avant qu’Arthur ne redevienne lui-même et retrouve ses esprits.

Ce récit insolite, et plus riche qu’il n’y paraît de prime abord, se donne de faux airs d’origine des romans de Chrétien de Troyes et divertit un lectorat capable de reconnaître les motifs empruntés à Chrétien de Troyes. Faut-il lire ce roman comme un divertissement de vieux lecteur qui se met en scène à travers l’emblème du papegau (ancêtre du perroquet) qui accompagne Arthur ? Serait-ce un livre pour enfant ? En tout cas, même le lecteur actuel ne manquera pas de se divertir avec ce roman insolite et drôle.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité