Jean Le Fustec, Lemenik (1855-1910)

Auteur : Philippe Le Stum / décembre 2016

Jean Le Fustec. Carte postale Émile Hamonic (extrait), vers 1900. Centre de recherche bretonne et celtique-UBO-Brest, fonds Yves Berthou.

Né à Rostrenen (10 mai 1855), le premier grand-druide breton fut d’abord répétiteur dans des établissements scolaires bretons et au lycée Chaptal de Paris puis rédacteur à la Préfecture de la Seine. Ses vrais centres d’intérêt étaient alors la critique artistique – comme chroniqueur au Journal des artistes – et la poésie : il dirigea à la fin des années 1880 la revue littéraire La Pomme et publia ses vers dans L’Hermine. Pris de passion pour la culture bretonne et celtique à la lecture du Barzaz Breiz et de textes gallois, il prit part à la naissance du mouvement breton et contribua à la création de l’Union régionaliste bretonne (1898), dont il fut secrétaire de la section des Beaux-Arts. Il organisa la réception de la délégation bretonne à l’eisteddfod de Cardiff (juillet 1899) et y fut investi barde du Gorsedd de Galles sous le pseudonyme de Iann ab Gwillerm. En 1900 il fut désigné grand-druide lors de la création du Gorsedd de Petite-Bretagne dont il élabora les statuts et cérémonials.

Il ne put cependant présider les premières assemblées et officia pour la première et dernière fois à Brignogan en 1903. Convaincu, lors d’une séance de spiritisme, d’être investi d’une extraordinaire mission sous le nom de Lemenik qu’il adopta désormais, il démissionna du Gorsedd en 1904 afin de préparer dans sa « retraite bardique » une réapparition qu’il espérait salutaire. Il demeura cependant en relation étroite avec son successeur Yves Berthou-Kaledvoulc’h. Son retour en 1909 fut arrêté par l’affection cardiaque qui l’emporta le 22 mars 1910.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité