La mer et le contrôle du littoral breton, un enjeu de souveraineté pour le roi de France

Auteur : Vincent Launay / octobre 2019

Le contrôle de la mer et du littoral constitue un des axes de la politique militaire menée par Philippe le Bel. Alors que les conflits se multiplient, d’abord contre l’Angleterre, ensuite contre la Flandre, il comprend la nécessité de se doter d’une flotte armée en guerre. Il prend notamment la décision de faire bâtir à Rouen le Clos des galées, qui constitue le premier arsenal royal à partir de 1292.

Dès lors, la Bretagne doit occuper une place à part entière dans son dispositif. En 1296, le roi capétien mande le vicomte d’Avranches pour y mener une enquête, en particulier le long des côtes de la Manche. Or, en 1295, dans un contexte de guerre contre l’Angleterre, un mémoire adressé à Philippe IV l’informe sur les moyens d’équiper une flotte et de se procurer une armée navale pour descendre en Angleterre. Il y est fait mention de bateaux stationnés à Rouen, à La Rochelle, à La Réole, à Bordeaux, mais pas en Bretagne. Cette enquête du vicomte d’Avranches avait donc peut-être comme objectif, parmi d’autres, d’effectuer un tour d’horizon des possibilités offertes par les principaux ports de la côte nord de la Bretagne.

Le roi de France intervient désormais directement auprès du roi d’Angleterre afin de défendre des intérêts bretons. Le 6 mai 1310, il s'adresse à Edouard II afin que les Malouins soient dédommagés des torts à eux causés par les Bayonnais, alors sujets du roi d'Angleterre. En 1313, il relaie les plaintes des moines et habitants de Belle-Île, victimes de pillages de la part de pirates anglais. Dès lors, la mer et les littoraux deviennent un enjeu de souveraineté entre le roi de France et le duc de Bretagne.

Le texte de l'enquête du vicomte d'Avranches : Nouveau recueil d’actes inédits des ducs et princes de Bretagne, éd. A. de La Borderie, Rennes, Imp. Eugène Prost, 1902, p. 64-74, n° XVIII.

Cassard Jean-Christophe, « La gestation médiévale d’une frontière de mer observée depuis la Bretagne armorique », in Catala Michel, Le Page Dominique, Meuret Jean-Claude (dir.), Frontières oubliées, frontières retrouvées. Marches et limites anciennes en France et en Europe, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, p. 101-117.

Coativy Yves, « Le voyage du vicomte d’Avranches en Bretagne (1296) », in Bouget, Hélène, Coumert Magali (dir.), Histoires des Bretagnes, 2, Itinéraires et confins, Brest, CRBC-UBO, 2011, p. 143-151.

Russon Marc, Les côtes guerrières. Mer, guerre et pouvoirs au Moyen Âge. France – façade océanique xiiie-xive siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité