Le syndicalisme paysan de l’Ouest : affirmation et divisions

(années 1960-1970)
Auteur : Jean-Philippe Martin / novembre 2016
Dans les années 1960, les fédérations départementales des syndicats d’exploitants agricoles de l’Ouest se rapprochent. Il s’agit pour ces syndicats paysans d’être mieux entendus des Pouvoirs publics mais aussi de faire davantage entendre les revendications des éleveurs dans le syndicalisme agricole national.

Le 26 juin 1967, entre 10 et 15 000 paysans manifestent à Redon à l’appel de la Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles de l’Ouest. Le rassemblement est suivi de vifs heurts avec les forces de l’ordre, (FDSEA 353, CHT, Nantes).
Dans les années 1960, les fédérations départementales des syndicats d’exploitants agricoles de l’Ouest se rapprochent. Il s’agit pour ces syndicats paysans d’être mieux entendus des Pouvoirs publics mais aussi de faire davantage entendre les revendications des éleveurs dans le syndicalisme agricole national. De grandes manifestations sont organisées, en 1967, qui rassemblent des dizaines de milliers de producteurs. Une partie de ces syndicalistes se rapprochent aussi du mouvement ouvrier et sont parmi les organisateurs d’une importante journée régionale d’action, « l’Ouest veut vivre », le 8 mai 1968, prévue avant les événements parisiens. Ce syndicalisme paraît uni, dynamique et puissant. Cependant les événements de mai-juin 1968 ainsi que la grève du lait de 1972 les divisent. Certains s’alignent sur les positions de la direction du syndicalisme agricole national, s’opposent à cette grève et sont proches des gouvernements de droite. Les contestataires (Paysans travailleurs), eux, jouent un rôle majeur pendant la grève du lait et se rapprochent des gauches politiques. Les années suivantes, ce courant oppositionnel est, toutefois, confronté à une rupture. Ceux qui se disent « révolutionnaires » créent des groupes à vocation syndicale en dehors du syndicalisme majoritaire alors que d’autres, plus proches du Parti socialiste, veulent y créer une tendance afin de faire progresser leurs idées. Ces deux branches se regroupent, après bien des vicissitudes, en 1987, dans la Confédération paysanne.

 

Le 26 juin 1967, entre 10 et 15 000 paysans manifestent à Redon à l’appel de la Fédération régionale des syndicats d’exploitants agricoles de l’Ouest. Le rassemblement est suivi de vifs heurts avec les forces de l’ordre, (FDSEA 353, CHT, Nantes).

Proposé par : Bretagne Culture Diversité