Les cairns

Auteur : Yannick Lecerf / novembre 2016

Les cairns mégalithiques sont-ils les monuments mégalithiques les plus anciens ?

Les premiers temps du Néolithique ont vu s'ériger des mégalithes marqués par le gigantisme. C'est en effet dans ce Néolithique ancien (entre 5 000 et 4 000 ans avant notre ère) qu'ont été construits et dressés les plus grands cairns, mais aussi les plus grands menhirs (menhirs de Locmariaquer, de Plouarzel, de Dol de Bretagne, etc...) Par la suite , peut être après un mouvement iconoclaste, on abandonne ce gigantisme pour s'adonner à des architectures aux dimensions plus raisonnables.

Existe-t-il d'autres cairns en Bretagne et en Europe ?

Le mégalithisme armoricain ne doit se comparer qu'au mégalithisme néolithique de la façade atlantique qui s'étend du nord de l'Espagne aux Îles Britanniques. Il serait une erreur de tenter d'établir des comparaisons avec les monuments du bassin méditerranéen ou d'ailleurs. Pour la Bretagne, on connaît les restes de nombreux monuments de ce type. Généralement on les situe en bordure littorale, mais, il existe aussi quelques cas construits à l'intérieur du Pays comme celui de Ty Floch en Saint Thois (29) ou encore sur Saint Nicolas du Pelem (22). Mais Barnenez appartient à la série de ces monuments présents sur tout le pourtour de la Bretagne . Île Carn en  Ploudalmezeau, Île de Guénioc en Landéda (29), les monuments de Larcuste en Colpo , le dolmen de Kercado en Carnac, celui de Dissignac en Loire Atlantique appartiennent comme bien d'autres à ces architectures funéraires du début du Néolithique. Si on étend le regard au-delà de la Bretagne, il faut mentionner  l'ensemble de Bougon en Charente; et aussi celui de la Hogue en Fontenay-le-Marmion (Calvados). On retrouvera également des similitudes avec des cairns  des îles anglo-normandes.

Proposé par : Bretagne Culture Diversité